Contenu

[ Université Grenoble Alpes ]

Recherche avancée

ELLUG ELLUG

Accueil > Catalogue > Imaginaire


  • Version PDF

Iris n° 37 / 2016 – L’Entre-deux et l‘imaginaire

Mis à jour le 7 octobre 2016

Couv-IRIS37-vignette.png
Paru le
10 juillet 2016
Références
978-2-84310-330-8
Type
Revue
Télécharger le fichier

Résumé

À l’occasion de cette première exploration sur la question de l’entre-deux et de l’imaginaire, des chercheurs dans le domaine de la langue, des sciences sociales et de l’imaginaire réfléchissent à une théorisation rénovée de leurs champs respectifs.

Description

Ce numéro spécial s’inscrit dans une filiation libre par rapport au travail de François Jullien, philosophe et sinologue. Ce dernier donne à la question de l’entre une dimension philosophique et il en fait un outil épistémologique, en proposant le concept exploratoire, fécond et aventureux, « d’écart ». Contrairement à la notion de différence, qui reste à la remorque de l’identité, « l’entre » met en tension ce qu’il sépare. L’entre — tel qu’il le théorise — n’est plus réduit au statut d’intermédiaire, entre le plus et le moins, mais se déploie comme « l’à travers ». L’entre (écart vide mais plein de potentialités) n’est pas non plus réductible à la catégorie de l’inter (espace plein de choses communes, au croisement de deux ensembles), globalement plébiscitée dans les sciences humaines et le comparatisme. L'entre permet une pensée de la transformation et du cheminement. Il autorise une fécondité de l'échange :
 
« après des siècles de sujet insulaire et solipsiste, on se met à croire à l'entre de l’entre-nous, celui de l’intersubjectivité »
F. Jullien.
 
L’entre est, pour nous aussi, à la fois une thématique qui peut se décliner en direction de nombreuses terrains d’observation, et une façon d’analyser le mouvement de rencontre entre deux pôles, eux-mêmes instables et fluctuants ; mais il initie également et surtout une nouvelle approche heuristique : le savoir et la connaissance sont désormais pris dans un procès, et dans un procès créatif. On cherche alors à rendre compte des (micro) processus d’un phénomène observé – de ses « transformations silencieuses ». Nous avons donné comme objectif à ce numéro spécial l'observation de l'imaginaire en travail dans quelques expressions du monde contemporain : celle de l’interculturalité, de la langue et de la littérature, des arts. On se demandera au final si le travail de l’imaginaire ne se situerait pas dans un écart et dans la tension qu’il ouvre : en ce sens, l’entre pourrait être une figuration spatialisée de l’œuvre de l’imaginaire.

Informations complémentaires

Prix : 15 €
  • Version PDF

Commander

Vous pouvez commander ce numéro en téléchargeant le bon de commande et en nous le retournant.

Rechercher

d'un document

Éditions littéraires et linguistiques de l’université de Grenoble – Université Grenoble Alpes
CS 40700 - 38058 Grenoble cedex 9